Un Fan nous parle d’un adhérent!

Bonjour à toutes et à tous !

Désolé pour ce ton un peu « endormi » mais sortir de longues vacances pour reprendre une activité professionnelle nécessite un petit temps d’adaptation. Une qui n’a pas trop chômé pendant ces congés, c’est notre reporter tout terrain que je vous invite à retrouver dès maintenant pour rencontrer une nouvelle personnalité du club…A vous La Plume !

 

Merci merci les studios!

Hé oui, pendant que les plus chanceux se doraient gentiment la pilule, je me suis dit que la rentrée de septembre devait rimer avec quelques valeurs essentielles chez nos amis de Quincy, à savoir « humilité », « combattivité », « générosité ». Du coup je me suis mis à la recherche de quelqu’un du club qui incarnait ces valeurs.

Alors certes ils et elles sont nombreux (ses) à être concernés, mais en me rendant au gymnase je suis tombé sur un véritable Fan de l’un d’entre eux qui m’a déclaré :

« Je t’arrête tout de suite, il faut absolument que tu fasses ton interview avec Dorian ! La preuve ?

Alors tu parles d’humilité ?

Ce gars là, quand il gagne un match il dit toujours que c’est parce que son adversaire était pas bien, ou bien parce qu’il a eu de la chance, ou bien parce que les vents dominants soufflaient dans sa direction, ou bien…bref, quantité d’excuses pour surtout ne jamais mentionner simplement qu’il était meilleur et qu’il a du talent.

 

Tu veux parler combattivité ?

Très simple, vas voir un de ces matchs ! Je te préviens juste, prends du pop-corn, de l’eau et installe toi bien car ses matchs à lui durent en moyenne 183733996 minutes !!!! Heureusement que ça ne se joue qu’en 2 sets gagnant le bad !! Dorian, c’est un modèle de combativité. Même crevé, complètement dépassé, dégoulinant de sueur, à la limite des crampes…il va continuer à se battre !!! C’est bien simple, ce gars refuse que le volant tombe dans son camps et se bat comme un enragé pour l’éviter.

 

Tu parles de générosité ?

Tu peux lui demander n’importe quoi ….ou presque. Si tu lui demandes une bière, tu as peu de chances de la voir arriver entière…mais on est très nombreux au club à avoir ce défaut.

Mais plus sérieusement, je l’ai découvert en tant que capitaine d’équipe et je peux t’assurer que ces mails, appels, textos pour motiver encourager, demander les avis des uns et des autres, partager sont très nombreux et toujours très sympas. C’est limite s’il ne se sacrifie pas au bénéfice des autres.

 

Je peux même te l’avouer, j’ai failli le demander en mariage….pas de bol il n’est pas intéressé. Mais dans sa grande mansuétude, il accepte de faire du double homme avec moi et c’est un vrai bonheur. »

 

J’ai remercié ce « fan » au demeurant sympa, mais un peu flippant quand même !! Et j’ai pu interviewer ce fameux Dorian.

Bonne lecture.

La Plume

 

 

Bonjour, peux-tu te présenter ?

Bonjour, moi c’est Dorian, 35 ans, je travaille dans une institution de prévoyance et je suis chargé des risques opérationnels. J’aime les jeux vidéo. En ce moment c’est Hearthstone, un jeu de stratégie.  Mon top1 est Diablo III pour les connaisseurs…  

Mais avant tout ma priorité est de passer du temps avec ma petite famille.

 

Que fais-tu au sein de SBQV? Depuis combien de temps y es-tu ?

Je joue quelle question ?!   Et je m’entraine beaucoup pour un jour participer au championnat de France. Le secret dans ce sport est l’entrainement ! mdr (note de la rédaction : la dernière fois que Dorian s’est entraîné, les dinosaures vivaient encore)

Non sérieusement, je suis un compétiteur de l’équipe 3. J’ai rejoint le club il y a maintenant 9 ans je dirai, mais ma mémoire me fait certainement défaut.

 

Et pourquoi avoir rejoint ce club ?

Lorsque je suis arrivé dans la région (condé sainte libiaire), je cherchais un sport pour me défouler et j’avais en tête les séances de badminton du lycée. J’ai donc cogné à la porte du club de proximité.

 

Qu’est ce qui t’a donné envie de faire du badminton ?

Je cherchais un sport dans lequel il était possible de s’amuser rapidement sans trop d’investissement (entrainement pour progresser… vous l’aurez compris).

 

Depuis combien de temps tu en fais ?

Ne sachant pas précisément, je dirai entre 8 et 10ans. L’intégralité de ma carrière s’est réalisée au sein de SBQV ! Une fierté !!

 

Quelles sont à tes yeux les valeurs essentielles de ce sport ?

La combativité sans hésiter. En même temps quand tu as mon niveau technique il te reste que ça…

 

Qu’est ce qui te plaît à SBQV ? Qu’est ce qui te donne l’envie d’y rester ?

L’ambiance générale, la sympathie des personnes, la bienveillance, la solidarité, la déconnade, l’investissement des membres du bureau, … la liste est longue. Ah si j’allais oublier… les buffets de fin de rencontre 🙂

 

Peux tu nous parler de ta stratégie de jeu qui consiste à faire au minimum 15867461 échanges avant d’attaquer ton adversaire?

Quelle stratégie la plume ?… je joue à l’instinct moi. Je n’ai qu’un objectif c’est que le volant repasse au dessus du filet peu m’importe où il va. 

Cela m’oblige parfois, pour ne pas dire souvent, à rester longtemps sur un terrain, au bout de ma vie certes.

 

Mon petit doigt m’a dit que tu allais être capitaine cette saison? Tes ambitions, ton envie ?

J’ai déjà eu la chance d’avoir ce rôle il y a quelques années avec de belles saisons à la clé. Je suis donc prêt et fier de signer à nouveau avec de belles ambitions pour les joueuses et joueurs qui composeront l’équipe. Deux objectifs : la montée en D2 et que chacun se fasse plaisir.

 

Un petit mot pour finir ?

Vive SBQV ! et merci