Quand « début de saison » rime avec « cohésion »

Salut à tous les pitchouloulous.

Alors cette rentrée ?  Heureux de retrouver les terrains? Les raquettes ? Les volants? Quoi? « L’odeur de transpiration de certains aussi »….y a vraiment des tarés dans ce club hahaha.
Hé oui, un premier petit bilan de rentrée nous montre que vous êtes très nombreux à revenir jouer et en plus toujours aussi motivés par la compétition,  à tel point d’ailleurs que l’idée de créer une nouvelle équipe (la 7 en mixte) est clairement évoquée.
7 équipes en mixte!!!!!! Ça montre quand même que malgré un contexte de reprise loin d’être facile (le fameux « après confinement »), vous êtes quand même une sacrée bande de mordus par ce sport de fous…..et on adoooooore ça.
Et pour être complet,  notre « génération promobad « , également constituée de joyeux tarés se voit également bien renforcée cette saison avec l’arrivée de nos « quasi-adultes » et de quelques nouvelles têtes.

Le champs lexical de cette rentrée, comme souvent tourne donc autour du thème « nouveau »: nouveau créneau, nouvelle équipe…et surtout nouveaux adhérents chez les jeunes comme chez les adultes.
Alors je ne suis pas ici pour faire le moralisateur à deux centimes, ohhhhh que non! J’ai toujours détesté ça.  Par contre ce qui me plaît depuis longtemps chez SBQV, c’est notre faculté d’ouverture pour accueillir ces nouveaux, aller vers eux pour leur expliquer les règles du jeu, apprendre à les connaître,  jouer avec eux pour favoriser leur intégration et leur permettre de casser cette barrière liée à la timidité des premières fois. Bref être humain tout simplement.
Notre sport n’est pas un vrai sport individuel (venez lors des soirées Inter Clubs, les fameux IC, et vous verrez comme c’est magique cette ambiance de groupe ), et surtout notre club, mon club est plus qu’un simple club.

Le groupe Whatsapp se nomme « Family » et c’est super bien trouvé! Les anciens ont toujours fait en sorte qu’on s’y sente bien, en famille, en chambrage respectueux et surtout en ne marginalisant jamais personne. Que vous soyez mec ou fille, classé ou pas, élite ou simple débutant, il appartient à tous de tendre la main vers l’autre.
Alors je sais. Suite au contexte sanitaire long et qui a fait des gros dégâts, il est très facile de se retrancher derrière le fameux « je viens jouer pour moi et je ne dois rien à personne ». Et effectivement,  rien n’oblige et n’obligera jamais quiconque à jouer avec untel ou tel autre…

Mais je me dis que dans nos coeurs et dans nos têtes, prendre le temps, certains soirs, de contribuer à casser les barrières en jouant avec d’autres visages, d’autres classements, permet à tous de se sentir à l’aise dans cette Family de dingos. Dépasser le trop facile « entre soi »!
Merci à toutes celles et tous ceux qui le font et qui contribuent à tisser ce lien si important vers l’autre.
Et du coup…merci à tous d’avoir ça dans un coin de sa tête pour que chacun se sente à l’aise dans ce club. Intégrer les nouvelles têtes et les jeunes, ne pas oublier de jouer avec tous les niveaux (on a tous commencé en n’étant pas hyper doué et les plus forts nous ont toujours tiré vers le haut)….tout cela renforce le sentiment d’appartenance et du coup le plaisir de venir, de rester er de s’investir.
On est toujours meilleurs en groupe.

Voilà voilà…bon bah du coup j’ai finalement fait mon « vieux lourd moralisateur  » et j’en suis désolé. Hihi.
Merci d’avoir lu…et surtout à votre service pour jouer avec vous.
Bisous et amusez-vous

La Plume.