Pas si « loisirs » que ça !

Les débuts de saison sont toujours rigolos. Quand, sur le formulaire d’inscription, on doit choisir entre la rubrique « compétiteur » ou bien « loisir », certains et certaines commencent à entrer dans un jeu d’auto-persuasion et disent : « Olaaaa non !! La compétition surtout pas pour moi ! Je suis super nul. Les autres jouent trop vite, trop fort. Je vais être ridicule ». Et puis vers la fin de la saison, le club organise des rencontres dites « Promobad » qui permettent aux « loisirs » de jouer contre les « loisirs » d’autres clubs.

Et là ça devient très rigolo !!!

Pourquoi ?

Parce qu’on commence à entendre des phrases du genre « oulala je suis stressé (e) », « j’ai peur de mal jouer », « j’espère que je vais être à la hauteur »…

Et puis on voit dès l’échauffement des coups d’œil lancés vers les adversaires pour commencer à jauger les niveaux des uns et des autres, et puis ça commence à parler stratégie de jeu aux abords des terrains , et puis et puis….on se rend compte que l’étiquette « loisirs » ne signifie rien du tout car la passion, l’envie, la détermination, la joie qui animent tout ce beau petit monde ne diffèrent en rien de ce que peut ressentir un « compétiteur ».

 

Du coup j’ai tout adoré !! Et quand je dis tout, j’insiste sur le TOUT !!!

Deux rencontres ont eu lieu pour le moment, une à l’extérieur, à Tremblay (merci à eux pour l’accueil et à Cédric pour l’organisation), et une chez nous à Quincy (merci à Adrien pour l’organisation).

Et c’est parti pour le festival des sourires, des rires, de l’anxiété, du stress, de la rage, de l’envie de gagner, du fair play, de la buvette (à préparer comme à consommer), du coaching, de l’encouragement, des plongeons, des cris, du dépassement de soi…bref, du sport comme on l’aime.

 

Alors je pourrai vous parler de plein de choses, de plein d’anecdotes de matchs, de services complètement ratés, de cris de frustration, de décompte de scores assez improbables, de plongeons dignes des plus grandes stars du badminton, de smachs ou d’amortis dévastateurs, de points interminables, de sueur (hé oui, certaines et certains ont découvert le principe de la transpiration), du concept de « raquette haute »…mais non, je vais juste vous citer les prénoms de toutes ces joueuses et de tous ces joueurs que j’ai adorés voir jouer. Car le seul terme à retenir de ses deux rencontres est celui-là : jouer.

Bravo donc à (dans le désordre), Irène, Fanny, Virginia, Manon, Cécile, Sarah, Rosaya, Laetitia, Nicolas, Laurent, Patrick, Fabrice, Marc, Timothée, Eric, Patrick (oui oui y en a plusieurs au club) et Jacques !!!!

Bravo et merci surtout de si bien représenter le club par votre envie, vos sourires…et vos victoires aussi J

 

J’invite tout le monde à aller les voir lors de prochaines rencontres Promobad…en tout cas moi j’y serai !