Interview : « Mon Zinedine Zidane à moi »

Aujourd’hui, notre reporter de terrains a réalisé un de ses rêves les plus fous ! Mais je préfère laisser la parole à La Plume qui est au summum de l’émotion. La Plume ? Vous pouvez nous expliquer de quoi il retourne ?

« Merci les studios.

Hé oui, aujourd’hui est le quasi plus beau jour de ma vie (à égalité avec celui où j’ai réussi un smach chronométré à 18km/h), car j’ai eu le privilège, l’honneur d’approcher et de pouvoir interviewer mon idole, ma star, mon firmament, mon Nord, mon Sud…Nam.

Je me permets de vous expliquer un peu le pourquoi du comment et donc de vous parler un peu de moi (ahhh égocentrisme quand tu nous tiens).

Quand j’ai commencé le badminton, je jouais comme une buse (comme maintenant mais en moins bien) et, alors cela faisait quelques séances que j’avais commencé, il m’est apparu telle une vision du paradis : un gars qui semblait voler sur le terrain et qui possédait tous les coups du bad.

En plus d’être un dieu (en tout cas pur moi) au niveau technique, le gars en question ne rechignait pas à jouer avec ou contre vous, vous coacher, vous donner des conseils. Bref, super humilité et super disponibilité.

Pour bien asseoir son statut de Dieu, quand il jouait contre moi (j’insiste sur le terme « jouait » car il s’amusait en tenant sa raquette d’une main tout en lisant en bouquin de l’autre tellement il était facile sur le terrain), il prenait un malin plaisir à me passer toutes ses feintes (et elles sont nombreuses). C’est à cette période là que j’ai fréquenté le plus les ostéo, kiné, médecins en collectionnant, lumbagos, entorses, tours de rein…

Plus sérieusement, voici donc, un de mes fantasmes réalisé, l’interview d’un gars super, Nam (les plus connaisseurs d’entre vous, amis lecteurs, auront bien vu la petite contrepèterie dans « super Nam »).

Si un jour vous le voyez sur un terrain, n’hésitez pas, arrêtez tout et regardez, c’est vraiment chouette à voir. Et si vous n’êtes pas trop timide, allez tchatcher avec lui, vous découvrirez un gars sympa, à l’écoute, très humble et qui ne s’énerve jamais…

 

1)Bonjour, peux tu te présenter ?

Salut, moi c’est Nam LABEJOF, j’ai 33ans, je suis graphiste, intégrateur dans une société qui crée des sites internet. J’suis encore un gamin je kiffe le sport et ce qui touche à la technologie / jeux vidéos tout ça.. Un de mes rêves serait d’ouvrir une salle d’arcade avec des potes.

 

2) Que fais tu au sein de SBQV? Depuis combien de temps y es tu?

J’entraine les adultes depuis 2ans et je suis joueur dans le club depuis cette année.

 

3) Qu ‘est ce qui t’a donné envie de faire du badminton? Depuis combien de temps tu en fais?

Je fais du bad depuis bientôt 20ans.. et ouais déjà, c’est chaaaauuuudddd !! C’est mon père qui m’a mis au bad. J’avais envie de faire un nouveau sport, j’ai pas mal accroché et j’ai tout de suite voulu battre les personnes les plus fortes du club.

 

4) Quelles sont à tes yeux les valeurs essentielles de ce sport?

Pour moi les valeurs essentielles de ce sport sont respect et la combativité

 

5) Qu’est ce qui te plaît à SBQV?

L’ambiance, les gens, c’est vraiment un tout 🙂

 

6) Est ce que tu as certaines ambitions (en tant que joueur ou entraineur)?

En tant que joueur plus trop, juste me faire plaisir et gagner mes matchs 😉

En tant qu’entraîneur c’est de faire progresser tout le monde

 

7) tu peux me donner le secret pour faire un revers potable?

Ahaha toi c’est mort on peut plus rien faire

 

8) Un petit mot pour finir?

Pas vraiment, à part merci à tous pour l’accueil et votre bienveillance, j’suis vraiment content d’avoir atterri ici

Bisous 😉

Merci pour tout Nam.

A vous les studios