Calendrier 25 ans : Octobre

Bonjour les pitchouloulous!
Ce mois-ci on continue donc la super idée de Patrice pour le calendrier des 25 ans.
Je rappelle le principe pour les cancres qui ne suivent pas attentivement chaque article, que dis-je, chaque mot, chaque virgule de ce site Internet. Il s’agit donc de « personnifier » 12 valeurs du club SBQV et d’en mettre une à l’honneur mensuellement avec une petite bricole pour accompagner la photo.

Pour le mois d’octobre, on a fait appel à un dingo qui, pour la première fois de sa vie je pense, va essayer d’être (un peu, ça serait pas mal) sérieux.
La rédaction vous laisse donc le soin de découvrir ce 2e article du calendrier des 25 ans (vous pouvez retrouver dans les articles précédents la super interview de Laura).
Bonne lecture.

1) Bonjour. Peux-tu te présenter ?

Bonjour. Alors déjà on va arrêter tout de suite le délire un poil schizophrène car quand l’intervieweur et l’interviewé sont la même personne…ça fait bizarre non ?

2) Je suis complètement d’accord avec toi…mais on a des procédures et on les respecte à SBQV…sinon on passe octobre et on fait novembre direct ? Je répète donc. Qui es-tu ?

Bon ok. Je me plie aux consignes.
Donc moi, c’est Alexandre! Mais depuis mon arrivée dans ce club, je découvre que chaque année des surnoms différents fleurissent au gré des personnes que je côtoie. Pour la plupart c’est bien évidemment Alex, mais parfois ça devient plus « exotique ». Vous entendrez parfois « pouic-pouic », « le Touriste », « poussin », « bisounours », « Rodger » ou même depuis peu « Pikachu » (merci présidente). J’entends également aux abords du terrain « t’as vu le mec qui se croit au tennis et qui ne ressemble à rien ».

3) Tu peux nous parler de la valeur que tu représentes pour ce mois d’octobre ?

Alors, les lecteurs découvriront mois par mois toutes les valeurs qui sont (je l’espère portées au plus haut par SBQV) et je n’établis pas de classement.
Mais c’est vrai que celle-ci est pour moi fondamentale et dépasse le strict cadre du sport.

4) et du coup tu peux répondre aux questions de temps en temps? C’est quoi la valeur que tu représentes?

Ha pardon. La SOLIDARITE.
Pour moi elle lie les gens entre eux et c’est l’essence même du collectif, de la vie en société. Que cette dernière soit associative, sportive, professionnelle, familiale.
J’ai toujours adoré essayer d’apporter ma petite pierre aux édifices qui pouvaient unir les gens et les rassembler vers des objectifs de « vivre ensemble ». Je sais que pour certains (pas trop j’espère), ces mots sonnent vide de sens)…mais pour moi ils sont ESSENTIELS.

5) Waouh. J’ai oublié mes mouchoirs pour pleurer. Et tu y crois vraiment ? Comment tu penses que cela se concrétise chez SBQV ?

J’ai plein d’exemples en tête. Je ne peux pas tous les nommer car sinon j’en oublierai et risque de vexer des personnes.
L’idée même de ce calendrier en monopolisant des gens, des énergies uniquement dans le but de divertir tous les adhérents est un exemple. Et croyez-moi, cette idée a germé dans un cerveau qui place également la solidarité au cœur de toutes ses actions. Merci Patrice.

Sur un plan plus sportif…venez assister aux séances de badminton. Je ne suis pas un expert, mais je ne crois pas connaître beaucoup de clubs qui proposent sur le même créneau de faire jouer les jeunes, les loisirs, les compétiteurs, les promobads en essayant au maximum de favoriser les rencontres et interactions entre les gens.
Quel immense plaisir de voir des compétiteurs assister sans jouer à des matchs de jeunes. Quelle fierté de voir des promobads encourager des compétiteurs. Quelle joie de voir des compétiteurs coacher des promobads.
Et quel honneur d’avoir des entraîneurs qui ne regardent pas le niveau des gens qui viennent s’entraîner…mais entraînent tout le monde.
Et j’ai tellement d’autres exemples.

6) C’est sympa mais le temps passe et je n’ai pas forcément que ça à faire.

Tu peux nous parler de la photo que tu as choisie ?

Hahaha. C’était surtout pour faire un grand plaisir à Patrice. Il nous a demandé de nous « mettre en scène » et comme mon slogan est « vivons heureux, vivons cachés « , je ne souhaitais pas forcément apparaître. Oui je suis un chouilla timide.
On peut lancer un grand jeu pour reconnaître les mains (une masculine et une féminine si vous désirez des indices). Le gagnant remporte une séance de revers à deux mains avec moi!!!

Par contre elle illustre en partie ce qu’est la solidarité pour moi…Être ensemble, faire ensemble. C’est une obligation de moyen et ce n’est pas grave si le résultat final n’est pas tout à fait au rendez-vous. Casser tous les codes de communautarisme. (Ola ça devient politique là).

7) On m’a posé la question. C’est quoi ton rôle de « couteau corse » ?

Alors notre cher et estimé secrétaire Patrick, appelé également « l’homme de l’ombre », « the shadow executor » ou plus simplement « mais c’est quoi ce service de gros naze » a trouvé cette idée géniale.
Je n’ai effectivement aucun statut au sein du bureau et je me rends utile (j’essaye en tout cas) en donnant de mon temps et de mes idées pour le club.
Du coup notre cher et estimé secrétaire s’est dit « alex est un couteau suisse » et comme il connait mes origines corses il fait une superbe vanne du « couteau corse ». Je vous rassure, si ça ne vous fait pas rire….c’est normal. Patrick est super fort en administration mais n’a jamais trop percé sur Rires et Chansons.

8) Un petit mot pour finir ?

De façon très sérieuse, à l’heure où sont rédigées ces lignes, je souhaitais juste dire à l’ensemble des sympathisants SBQV, que nous vivons une période assez étrange faite de stress, de renfermement sur soi, voir même de confinement. Et que c’est forcément assez dur à vivre pour certaines et certains de tous âges.
La force de notre club réside à mon sens en partie dans cette belle valeur de solidarité, de partage qui fait que nous sommes heureux de nous voir, de nous entendre, de rigoler et de jouer ensemble. J’espère de tout cœur que nous pourrons reprendre vite le chemin des terrains (et même en dehors des terrains) pour nous retrouver et partager.
Car oui, j’aime ce club et tous ces gens qui le composent.

Bisous
alex